À propos

À PROPOS DU CMIM

 

Le Concours musical international de Montréal (CMIM) jouit d’une réputation mondiale indéniable. On vient des quatre coins du globe pour y participer. Depuis sa création en 2001, quelque 3 500 jeunes musiciens issus de plus de 90 pays et formés dans les plus grandes écoles du monde se sont inscrits au CMIM pour se mesurer à l’élite internationale montante.

Fondé en 2001 par la basse de renommée internationale Joseph Rouleau (1929-2019) et par l’homme politique et grand philanthrope André Bourbeau (1936-2018), le CMIM est aujourd’hui l’un des concours internationaux les plus en vue.

 André Bourbeau et Joseph Rouleau

André Bourbeau et Joseph Rouleau,
cofondateurs du Concours musical international de Montréal

Un concours international et montréalais

« On a assisté à une telle inflation de concours de musique que tous finissent par être interchangeables. Le Concours musical international de Montréal y est parvenu en beauté, en conciliant excellence et chaleur humaine. »

Christian Merlin
Magazine Le Figaro, Paris, juin 2019

 

Acclamer et encourager l’excellence
Le Concours musical international de Montréal est né du désir d’offrir à Montréal une compétition internationale de haut niveau réunissant des musiciens d’exception issus de la relève musicale. Il permet, en alternance, aux chanteurs, violonistes et pianistes de mesurer leurs talents à ceux d’autres jeunes. Sous le regard d’un jury international, composé de sommités de la musique classique, le Concours permet de paver la voie aux artistes de demain en contribuant au lancement de leur carrière. Depuis sa première édition en 2002, le CMIM salue le dépassement et l’excellence des lauréats par la remise de prix et de bourses généreuses.

Chaleur humaine
Bien ancré dans la réalité montréalaise, le Concours musical international de Montréal est ouvert sur le monde et se distingue également par la franche camaraderie qui unit les participants. Le CMIM se différencie notamment par l’accueil incomparable qu’il réserve aux candidats et aux membres du jury. La chaleur humaine va bien au-delà de la compétition. Elle teinte l’atmosphère générale du grand rendez-vous printanier.

Ouvert sur le monde depuis Montréal
Des centaines de milliers de spectateurs de par le monde suivent chacune des étapes du concours en salle ou depuis leur écran. De Montréal à Tokyo, de Berlin à New York, de Séoul à Vancouver, de Moscou à Paris… ils sont les témoins privilégiés de cette grande aventure musicale et humaine et des acteurs précieux au rayonnement international de l’évènement.

Le CMIM est un organisme à but non lucratif, enregistré comme organisme de bienfaisance auprès de l’Agence du revenu du Canada (144249182 RR 0001). Il est membre de la Fédération mondiale des concours internationaux de musique et de l’Alink-Argerich Foundation.

 

Mission du CMIM

Considéré comme l’une des grandes réalisations culturelles au Canada, le CMIM vise à stimuler l’émergence des jeunes musiciens se destinant à une carrière professionnelle et à favoriser leur rayonnement auprès de la communauté artistique internationale tout en rendant la musique classique accessible au plus grand nombre.