Patron d’honneur

« C’est avec joie que je me joins au CMIM en tant que patron d’honneur, ayant eu l’occasion à titre de membre de son jury en mai dernier, de mesurer toute l’importance de ce grand Concours qui offre un tremplin d’envergure pour nombre de jeunes musiciens et chanteurs, et pour lequel j’ai choisi de m’investir avec force et conviction. »

« À titre de membre du jury de l’édition Piano 2017, j’ai vu un concours pendant 2 semaines qui m’a fasciné par sa droiture exemplaire. Aujourd’hui je suis patron d’honneur, c’est un cadeau. Car je soutiens la musique, je sais combien les jeunes se battent pour jouer, la difficulté aujourd’hui de se faire entendre. Le CMIM c’est l’occasion pour ces jeunes de jouer dans de belles salles sur des pianos extraordinaires, devant un grand public. Dans le cas du CMIM, on parle de l’excellence suprême, on parle de jeunes qui se dépassent, qui sont beaux et aussi on parle d’une idée profondément spirituelle : la sauvegarde de la musique classique qui rend l’homme meilleur. »