Du 29 mai au 7 juin 2018
En 2018, le CMIM tient sa 17e édition, sa septième consacrée au chant. La compétition comportera dorénavant deux volets : Aria et Mélodie.

Concurrents

 

 

Mario BAHG
Mario BAHG
Corée du Sud
Ténor
Aria
John BRANCY
John BRANCY
États-Unis
Baryton
Aria et Mélodie
Pianiste : Peter Dugan
Rihab CHAIEB
Rihab CHAIEB
Canada/Tunisie
Mezzo-soprano
Aria et Mélodie
Chanhee CHO
Chanhee CHO
Corée du Sud
Basse
Aria
Kidon CHOI
Kidon CHOI
Corée du Sud
Baryton
Aria
Emily D'ANGELO
Emily D'ANGELO
Canada/Italie
Mezzo-soprano
Aria
Axelle FANYO
Axelle FANYO
France
Soprano
Mélodie
Suzanne FISCHER
Suzanne FISCHER
Royaume-Uni
Soprano
Mélodie
Pianiste : Jonathan Ware
ByeongMin GIL
ByeongMin GIL
Corée du Sud
Basse
Aria
Mikhail GOLOVUSHKIN
Mikhail GOLOVUSHKIN
Russie
Basse
Aria
Andrew HAJI
Andrew HAJI
Canada
Ténor
Aria
Anush HOVHANNISYAN
Anush HOVHANNISYAN
Arménie
Soprano
Aria
Dilyara IDRISOVA
Dilyara IDRISOVA
Russie
Soprano
Aria
Ruslana KOVAL
Ruslana KOVAL
Ukraine
Soprano
Aria
Satriya KRISNA
Satriya KRISNA
Indonésie
Ténor
Mélodie
Pianiste : Felix Justin
Bongani KUBHEKA
Bongani KUBHEKA
Afrique du Sud
Baryton
Aria
Oleksandr KYREIEV
Oleksandr KYREIEV
Ukraine
Baryton
Aria
Lauren MARGISON
Lauren MARGISON
Canada
Soprano
Aria
Marie-Andrée MATHIEU
Marie-Andrée MATHIEU
Canada
Mezzo-soprano
Aria
Mihail MIHAYLOV
Mihail MIHAYLOV
Bulgarie
Ténor
Aria
Anna-Sophie NEHER
Anna-Sophie NEHER
Canada/Allemagne
Soprano
Mélodie
Petr NEKORANEC
Petr NEKORANEC
République Tchèque
Ténor
Aria
Christina NILSSON
Christina NILSSON
Suède
Soprano
Aria
Clara OSOWSKI
Clara OSOWSKI
États-Unis
Mezzo-soprano
Mélodie
Irina Jae-Eun PARK
Irina Jae-Eun PARK
Corée du Sud
Soprano
Mélodie
Pianiste : Dokyung Han
Tomi PUNKERI
Tomi PUNKERI
Finlande
Baryton
Mélodie
Olga RUDYK
Olga RUDYK
Ukraine
Soprano
Aria
Hagar SHARVIT
Hagar SHARVIT
Israël/Allemagne
Mezzo-soprano
Mélodie
Magali Simard-Galdès
Magali Simard-Galdès
Canada
Soprano
Mélodie
Carolyn SPROULE
Carolyn SPROULE
Canada
Mezzo-soprano
Aria
Gemma SUMMERFIELD
Gemma SUMMERFIELD
Royaume-Uni
Soprano
Mélodie
Pianiste : Sebastian Wybrew
Suzanne TAFFOT
Suzanne TAFFOT
Canada/Cameroun
Soprano
Mélodie
David TAYLOE
David TAYLOE
États-Unis
Ténor
Mélodie
Pianiste : Mark Bilyeu
Julien VAN MELLAERTS
Julien VAN MELLAERTS
Nouvelle-Zélande/Royaume-Uni
Baryton
Mélodie
Pianiste : João Araújo
Kang WANG
Kang WANG
Australie
Ténor
Aria
Jongsoo YANG
Jongsoo YANG
Corée du Sud
Basse
Aria
Alexandra YANGEL
Alexandra YANGEL
Russie
Mezzo-soprano
Aria
Mengxi YOU
Mengxi YOU
Chine
Soprano
Mélodie
Pianiste : Jennifer Szeto

Jury

Zarin Mehta
Zarin Mehta
Président du jury
Edith Bers
Edith Bers
États-Unis
Ben Heppner
Ben Heppner
Canada
Soile Isokoski
Soile Isokoski
Finlande
Warren Jones
Warren Jones
États-Unis
François Le Roux
François Le Roux
France
Dame Felicity Lott
Dame Felicity Lott
Royaume-Uni
Richard Rodzinski
Richard Rodzinski
États-Unis
Joseph Rouleau
Joseph Rouleau
Canada
Dame Kiri Te Kanawa
Dame Kiri Te Kanawa
Nouvelle-Zélande

PRIX ET BOURSES

Les prix et bourses décernés aux lauréats et aux finalistes seront remis à l’issue des finales le 7 juin.

Version PDF

PRIX ARIA

Premier prix : 30 000 $
Offert par la Ville de Montréal

+ Bourse de développement de carrière Joseph-Rouleau : 50 000 $
financée par la Fondation Azrieli

Deuxième prix Pierre-Péladeau et Raymonde-Chopin : 15 000 $
Offert par Québecor

Troisième prix : 10 000 $
Offert par Stingray Classica

PRIX SPÉCIAUX
Prix Air d’opéra
5 000 $
Offert par l’Opéra de Montréal

Prix Oratorio
5 000 $
Offert par Aéroports de Montréal

Prix pour le meilleur artiste canadien
Offert par la Fondation Bourbeau
3 000 $

Prix du public Radio-Canada
3 000 $

Bourse du CMIM
Attribuée aux 3 finalistes non-classés
2 000 $
Offertes par Maurice Deschamps, Hélène et Peter Hunt, et Joseph Rouleau 

PRIX MÉLODIE

Premier prix Léopold-Simoneau : 30 000 $
Offert par le John R. Stratton Trust

+ Bourse de développement de carrière James-Norcop : 50 000 $

Deuxième prix Maureen-Forrester : 15 000 $
Offert par Colleen Sexsmith

Troisième prix Lois-Marshall : 10 000 $
Offert à la mémoire de Dr. Clive Mortimer

PRIX SPÉCIAUX
Prix Mélodie française
5 000 $
Offert par Diane Loeb

Prix Lied allemand
5 000 $
Offert par Arija et Clarence Stiver

Prix pour le meilleur artiste canadien
3 000 $
Offert par la Fondation Bourbeau

Prix du public Radio-Canada
3 000 $

Bourse du CMIM
Attribuée au finaliste non-classé
2 000 $
Offerte par Peter Symcox

PRIX PIANO
Prix du meilleur pianiste accompagnateur John-Newmark
10 000 $
Offert par Richard Lupien

GRAEME JENKINS DIRIGE L’osm

Crédit photo : Karen Almond

« Ma carrière opératique m’a permis de diriger des chefs-d’œuvre dans tous les répertoires, du baroque, des mises en scène de Mozart et opéras du 19e siècle, aux opéras plus contemporains du 20e et 21e siècles dont Tobias Picker et Thomas Ades. Je suis très honoré de cette invitation et je mettrai toute ma passion et mon expérience au service des candidats afin de présenter au public montréalais des prestations de toute première classe.»

L’étendue de son répertoire et sa vaste expérience dans le domaine de l’opéra ont assis au chef d’orchestre britannique Graeme Jenkins une grande notoriété. Ayant étudié la musique à la Cambridge University, Graeme Jenkins a poursuivi ses études en direction d’orchestre au Royal College of Music auprès, notamment, de Norman Del Mar et de David Willcocks. Dès la fin de ses études au Royal College of Music, il a été nommé directeur musical du Glyndebourne Touring Opera de 1986 à 1991. Il a ensuite passé deux décennies au Dallas Opera, agissant à titre de directeur musical de 1994 à 2013. Par la suite, il a été premier chef invité à l’Oper Köln de 1997 à 2002.

Lors de son passage comme directeur musical à Dallas, Graeme Jenkins a dirigé 60 productions et a supervisé la transition vers le Winspear Opera House de Lord Foster, qu’il a inauguré avec Otello en 2009. Parmi d’autres moments forts de cette période figurent le cycle Der Ring des Nibelungen, Wozzeck, Ariodante, Boris Godounov, Pikovaïa dama, Tristan und Isolde de Wagner et, en 2016, Manon. Ailleurs en Amérique du Nord, Graeme Jenkins a travaillé pour l’Opera Theater de Saint Louis, le festival Glimmerglass et la Compagnie d’opéra canadienne. Ses activités l’ont amené à fouler les cinq continents pour se joindre à la majorité des orchestres les plus prestigieux.

Tout récemment, monsieur Jenkins a dirigé Kát’a Kabanová au Wiener Staatsoper — sa 187e production opératique de 116 œuvres différentes. Plus tôt en 2017, il a fait ses débuts au Teatro Nacional de São Carlos en dirigeant Tristan und Isolde et Peter Grimes. En août 2017, il a accompagné le Royal Scottish National Orchestra et la soprano chinoise Liping Zhang à Glasgow pour l’enregistrement d’un album d’un aria de Verdi pour Decca. En 2018, il travaille pour la première fois avec la Santa Rosa Symphony, en Californie, pour une série de concerts réunissant Haydn, Mozart et Bartok.

En raison de son riche répertoire, Graeme Jenkins a été invité à diriger plusieurs finales de concours de chant, notamment à Cardiff, à Toulouse, à l’ARD de Munich ainsi qu’à Neue Stimme en 2015 et en 2017. Il est également un chef de chœur et d’orchestre reconnu pour ses interprétations de Mozart, de Strauss et de Britten. Il dirigera les chanteurs accompagnés de l’Orchestre symphonique de Montréal, orchestre officiel du CMIM, les 4, 5 et 7 juin.

Pianistes officiels

Le CMIM fera appel à quatre pianistes professionnels d’ici dans le cadre de cette édition Chant 2018. Il s’agit de Martin Dubé, Olivier Godin, Esther Gonthier et Marie-Ève Scarfone.

Martin Dubé

Martin Dubé

Martin Dubé est chef de chant à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et codirecteur artistique de la Société de musique de chambre de Québec depuis septembre 2000. Il a fait partie du corps professoral des célèbres Curtis Institute of Music et de la Juilliard School of Music et a travaillé à l’Opera Company of Philadelphia et au San Diego Opera. Il est coach en résidence à la Chautauqua Institution de New York depuis 1995 et a accompagné les cours de maître de grands artistes lyriques tels que Marilyn Horne, Elly Ameling, Sherrill Milnes, Marlena Malas, Licia Albanese et Renata Scotto.

Olivier Godin

Olivier Godin

Originaire de Montréal, Olivier Godin poursuit une brillante carrière de pianiste et chambriste au Canada et à l’étranger et il est souvent invité à se produire pour de nombreux festivals internationaux. Nommé professeur au Conservatoire de musique de Montréal à l’âge de 25 ans, il occupe présentement le poste de directeur de l’atelier d’opéra de cette institution. Il travaille également avec les jeunes chanteurs de l’Université McGill et occasionnellement à l’Atelier lyrique de l’opéra de Montréal. Olivier Godin a obtenu le Prix avec grande distinction du Conservatoire de musique de Montréal en interprétation et en musique de chambre, dans la classe du réputé Raoul Sosa et a travaillé l’orgue avec Jean Le Buis.

Esther Gonthier

Esther Gonthier

Esther Gonthier occupe une place de choix dans le monde de l’art vocal. Elle travaille régulièrement pour l’Opéra de Montréal, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Opéra de Québec et l’Opéra-Théâtre de Metz, entre autres. Elle a assisté des chefs prestigieux tels que Jean-Claude Casadesus, Franz-Paul Decker, Rafaël Frühbeck de Burgos, Eliahu Inbal, Michel Plasson, Charles Dutoit et Kent Nagano. Elle compte plus de 80 opéras à son répertoire et travaille régulièrement auprès de jeunes chanteurs, au Conservatoire de musique de Montréal, à l’École de musique Schulich de l’Université McGill, à l’Université de Montréal, ainsi qu’à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal.

Marie-Ève Scarfone

Marie-Ève Scarfone

Marie-Eve Scarfone est répétitrice à l’Opéra de Montréal et à l’Orchestre symphonique de Montréal, ainsi que chef de chant à l’École de musique Schulich de l’Université McGill et à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Elle a collaboré plusieurs années avec l’Académie internationale de musique du Domaine Forget et l’International Vocal Arts Institute. Diplômée de la Manhattan School of Music et de la Faculté de musique de l’Université de Montréal, elle est lauréate du prix de piano de la Marilyn Horne Foundation Song Competition. Elle s’est produite au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

Épreuves

Processus de sélection

Précédé d’une étape préliminaire, le Concours comprend trois épreuves : première épreuve demi-finale et finale. Les candidats peuvent s’inscrire au volet Aria ou au volet Mélodie, ou aux deux volets s’ils le désirent. Le candidat doit présenter un programme différent à chacune des épreuves. Les candidats s’inscrivent en ligne et soumettent leurs auditions par enregistrements vidéo. Parmi tous les candidats éligibles, le comité de sélection du CMIM choisit un maximum de 40 chanteurs pour concourir à Montréal : 24 pour Aria et 16 pour Mélodie  – avec la possibilité que certains candidats pourraient être retenus pour les deux volets. 

Volet ARIA

Première épreuve (Salle Bourgie)
Le jury international du CMIM procède à l’audition de tous les  concurrents des deux volets. Chaque récital sera accompagné au piano et aura une durée maximale de 15 minutes.  À l’issue de cette première épreuve, le jury retient douze chanteurs pour la demi-finale du Volet Aria (avec la possibilité que certains concurrents soient retenus dans les deux volets).

Demi-finale (Maison symphonique)
Le jury international  du CMIM procède à l’audition des demi-finalistes du volet Aria qui seront accompagnés par l’Orchestre symphonique de Montréal. Chaque concurrent présente un programme de 14 à 18 minutes. À l’issue de cette épreuve, le jury retient six chanteurs pour la finale du volet Aria (avec la possibilité que certains concurrents soient retenus dans les deux volets).

Finale (Maison symphonique)
Au cours de la finale, le jury international procède à l’audition des 6 finalistes qui seront accompagnés par l’Orchestre symphonique de Montréal. Chaque concurrent présente un programme de 14 à 18 minutes. À l’issue de cette finale, le président du jury proclame les noms des lauréats des volets Mélodie et Aria du Concours. Cet événement clôture le CMIM.

Volet MÉLODIE

Première épreuve (Salle Bourgie)
Chaque récital sera accompagné au piano et aura une durée maximale de 15 minutes.  À l’issue de cette première épreuve, le jury retient huit chanteurs pour la demi-finale du volet Mélodie. (avec la possibilité que certains concurrents soient retenus dans les deux volets).

Demi-finale (Salle Bourgie)
Le jury international  du CMIM procède à l’audition des demi-finalistes du volet Mélodie. Chaque concurrent présente un programme de 20 à 25 minutes avec piano. À l’issue de cette épreuve, le jury retient quatre chanteurs pour la finale du volet Mélodie. (avec la possibilité que certains concurrents soient retenus dans les deux volets).

Finale (Salle Bourgie)
Le jury international  du CMIM procède à l’audition des finalistes du volet Mélodie. Chaque concurrent présente un programme de 30 à 35 minutes avec piano. À l’issue de la finale Aria, le président du jury proclame les noms des lauréats des volets Mélodie et Aria du Concours.

 

 

Ci-dessous des informations générales sur Chant 2018 et la liste des œuvres approuvées pour la demi-finale et la finale du volet Aria.

Informations générales Chant 2018

Répertoire Aria Chant 2018

Limite d’âge :
Né le ou après le 1er janvier 1983